Roots of Chaos

Ma culture concernant la musique occidentale et particulièrement le rock et le métal ayant un gros retard à combler (près de 10 ans à n’écouter que de la musique jap’ et avant cela encore à dénigrer le métal parce que « hou-c’est-violent- c’est-du-bruit-c’est-le-mal-c’est-satan, forcément ça n’aide pas…), je continue donc mes découvertes au gré des bonnes affaires!
Après les années 60/70 avec Black Sabbath, Deep Purple ou encore Led Zep’, après les année 80 avec Metallica, Megadeth et surtout Iron Maiden , il fallait qu’un moment ou un autre je franchisse le cap des années 90 et c’est désormais chose faite avec:

Oui, le groupe s’est formé dans les années 80, mais son apogée n’est arrivé que la décennie suivante et si vous n’êtes pas content, la petite croix en haut à droite de votre écran est là pour vous aider à aller mieux!

Le métalleux moyen sait que l’Amérique du Sud adore le métal, le public y est même réputé être le meilleur du monde, et pourtant assez peu de groupe Sud Américain ont réellement réussi à se faire connaître  sur le plan international, et pourtant Sepultura est de ceux-là!

Fondé au Brésil, en 1984 par les frères Igor et Max Cavalera, Sepultura aura marqué la scène métal avec 3 albums emblématiques: Arise (1991), A.D Chaos (1993) et Roots (1996). Et Joie,  lors d’une virée dans une enseigne de vente de produits culturels (en 4 lettres, pour les amateurs de mots croisés), je tombe nez à nez avec un coffrets de 2CD regroupant les 2 derniers albums susmentionnés, pour une poignée de raisins secs! J’ai cédé et grand bien m’en a pris!

Sepultura c’est le genre de groupe qui vous assène ses paroles, souvent politiquement engagé,  avec la puissance d’un uppercut façon Mike Tyson. Si à ces début le groupe donnait dans le thrash tout ce qu’il y a de plus commun, avec A.D Chaos et surtout Roots, Sepultura n’hésite pas à revendiquer leur héritage cultuel, de part l’usage de rythme traditionnel, conférant  à certains titres un aspect plus amazonien, envoûtant et original. Et là je pense tout particulièrement à Roots Bloody Roots ou encore au géniallissime Ratamahatta.

Sepultura – Refuse/Resist

Sepultura – Roots Bloody Roots

Sepultura – Ratamahatta

Peu après la sortie de Roots, Max quittera Sepultura suite à un différents avec d’autres membres du groupe. Et fondera un autre groupe: Soulfly. Quelques années plus tard, c’est au tour d’Igor de faire ses bagages! Il a depuis retrouvé son frère sur un projet commun: Cavalera Conspiracy. Cependant,  Sepultura continue son bonhomme de chemin, sans toutefois renouer le même succès que sous l’ère Max Cavalera.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :