Quand même la Mort ne veut plus des morts…

Alors qu’il y a à peine 2 notes, j’abordais la mort en tant que personnage de jeu vidéo avec Darksiders II,  je vais rester dans le même thème avec la mort comme « agréable » cadre de vie dans le jeu vidéo, puisqu’à l’occasion de la sortie du 3ème épisode, je vais parler du jeu de:


A l’origine, et j’espère ne rien apprendre à personne, Walking Dead est un comics écrit par R.Kirkman et dessiné par T.Moore et C.Adlard mettant en scène Rick, un flic, qui avec sa famille et divers personnes croisées au fil des événements, va tenter de survivre à une invasion de zombies mais surtout aux autres humains encore vivants. En effet, plus qu’une BD d’horreur Walking Dead est avant tout une œuvre psychologique où chaque personnages à un caractère bien trempé et des motivations propres. De ce fait la moindre décisions, même la plus anodine, prise par n’importe quel protagoniste peut avoir de terribles conséquences.

De part cette approche originale  de l’univers de zombies, à l’heure où la mode est au FPS de plus en plus violent, réaliser un jeu basé sur cette licence risquait bien de s’avérer difficile pour ne pas dire casse gueule, et pourtant Telltale Game semble avoir réussi le pari haut la main, à la vu tant du succès critique que commercial. Et c’est ce qui a titillé ma curiosité. Alors que je voulais attendre la sortie en boite (officiellement annoncé) en espérant que l’éditeur y inclurait des sous titres français (pas encore officiellement annoncé), les tests du 3ème épisode plus qu’élogieux, m’ont finalement persuadé de claquer quelques brouzoufs pour partir immédiatement à l’aventure en terre putréfiée.

Telltale a décidé, non pas de raconter la même histoire que le comics, mais plutôt une histoire parallèle où Lee, qui suite à un accident de la route avec la bagnole de flic qui l’emmenait en taule, se réveille en bien mauvaise compagnie: des morts vivants! La survie commence.

La voie empruntée par les développeurs, n’est pas le jeu d’action (on va laisser ça pour la version d’Activision…), mais celui de l’aventure, voire même du point n’click diront certains, mais personnellement, je trouve qu’on est loin des jeux du genre de chez LucasArt (Monkey Island) ou de la Delphine Software (Operation Stealth, Les voyageurs du Temps), je classerais plutôt Walking Dead dans le genre des histoires interactives à la Heavy Rain, puisqu’ici plus que les énigmes, peu nombreuses et pas très difficiles, ou la dextérité, ce qui prime, ici, ce sont les réflexes et la rapidité de jugement afin de prendre des décisions que l’on estime la plus approprié à la situation, qui écriront votre histoire… et des situations tendues, croyez-moi, vous allez en avoir!

A maintes reprises, le jeu vous proposera de sauver certains de vos amis, mais en sauver un, c’est condamner l’autre! Et pendant que vous cogiter à qui vous aller sauver les miches, une jauge de temps diminue histoire de vous rappeler que réfléchir c’est bien, réfléchir vite c’est mieux! Autre cas de figure, 2 personnes de votre groupes s’engueulent, il va falloir prendre parti, au risque de détériorer vos relations avec l’un ou l’autre, sachant que la neutralité est aussi une option, mais pas toujours la meilleure (ça reste , d’ailleurs, le plus gros regret de ma partie quand j’en ai vu les conséquences).

Si la narration, l’ambiance et l’immersion sont irréprochables, le gameplay par contre rencontre quelques petites lacunes (sur console du moins). Tout d’abord, il n’y a pas moyen d’inverser l’axe Y, ensuite la visée se faisant avec le stick droit et le tir le bouton A, soit le même doigt pour les 2 actions, lors des phases d’action chronométré, les 2 combinés, ça pardonne pas…

Mais le gros problème du titre vient clairement de l’absence de sous titre français, alors que 90% du jeu repose sur du choix de dialogue! Certes le niveau n’est pas très difficile, mais comme il faut agir  vite, on a pas forcément le temps de tout traduire avant de prendre une décision, il faudra souvent se contenter de juste comprendre l’idée principale… en espérant l’avoir bien comprise! Un patch pour une version fr a bien été réalisé par des fans, mais uniquement pour la version PC…

Malgré ces petits défauts, Telltale Games a compris que l’essence même de Walking Dead, ne réside pas dans les zombie eux même mais les relations entre les personnage et a très bien su retranscrire cela dans son titre et c’est ce qui en fait toute sa saveur. Par contre, comme pour Heavy Rain, Walking Dead ne peut pas non plus vraiment être considéré comme un jeu vidéo, tant sur le plan purement ludique, ça frise le zéro! Mais l’ambition et l’intérêt du soft ne réside pas là, et si vous aimez les Histoires dont vous êtes le héros (le plus de 30 ans comprendront…), n’hésitez pas, foncez et écrivez votre histoire, et à 5€ l’épisode (sur 5 prévus), le voyage en vaut largement le coup!

ATTENTION: Ce qui suit révèle certains choix que j’ai fait dans ma partie! Inutile donc de vous préciser que ça va spoiler à 100%. Ne lisez que si vous avez terminé les épisodes concernés, si vous ne comptez pas faire les jeux ou si vous vous en foutez!

Episode 1

* J’ai menti à Herschel sur le fait que je sois un meutrier, car c’est pas trop le genre de chose à crier sur tout les toits!
*J’ai sauvé Duck, car j’ai opté pour le gosse, et qu’il était le plus faible des 2 pour s’en sortir!
*J’ai soutenue Kenny face à Larry, en allant même jusqu’à lui dire de le cogner, car Larry me gonfler déjà et je connaissais déjà un peu Kenny et au passage, j’ai traité Lily, la fille de Larry de connasse!
*J’ai donné le flingue illico à Irène, sur le pas du Motel, pour qu’elle se suicide, elle était mordu donc déjà foutu.
* J’ai aider Carley et non Doug, car les femme et les enfant d’abord… et que le fait que Carley sois mignonne a aussi un peu joué en sa faveur…

Episode 2

*J’ai coupé la jambe de David car que ça sois avec les mains ou le manche de la hache, le piège à loups refusait de s’ouvrir, j’allais pas rester m’éterniser, y’avait des zombies qui arrivaient! Au grand mots, les grands remèdes
*Je n’ai pas tué Jolène, la folle dans les bois,car je sentais qu’elle avait beaucoup de chose à dire, ce qui n’étais pas du goûts de Danny, qui s’en est occupé à ma place…
*Je n’ai pas aidé à tuer Larry, tout connard qu’il était, il  n’était pas encore mort, donc il y avait encore moyen d’éviter qu’il ne se zombifie
*Je n’ai pas tué les 2 frères à la ferme! Juste Danny qui devait me servir d’exutoire pour tout ce que lui et sa famille nous ont fait subir. Chose que j’ai regretté illico, puisque Clémentine est arrivé en plein pendant le coup de grâce.  Son frère ayant tout perdu et ayant l’air plus misérable qu’autre chose à la fin, je l’ai laissé dans sa merde, surtout, je savais que cette fois, Clémentine était là.
*J’ai volé la bouffe dans la bagnole, pour permettre au groupe de survivre un peu plus longtemps. Et cette fois tant pis pour Clémentine si elle n’était pas contente!

Episode 3

*J’ai tué la nana dans la rue. J’ai pas eu le temlps de capter tout les tenant et aboutissant. Et à la base, j’ai voulu buter du zombie pour l’aider, c’est elle qui s’est prise la balle… bah, tant pis pour elle!
*Malgré le gros coup de pute de Lily, j’ai décidé de ne pas l’abandonné car, c’est un personnage important du groupe et qu’accessoirement la présence d’un traitre dans le groupe mettait les nerf à vif à tous… même siç n’excuse pas son geste!
*Je me suis battu avec Kenny, j’ai pas trop compris pourquoi, j’ai pas trop eu le temps de comprendre ce que je lui ai dit (saloperie de V.O), celà dit, vu ce qu’il traversait comme période, je l’ai laissé me cogner sans réagir, si ça pouvait lui faire du bien…
*J’ai tué Duck, après le suicide de sa femme, j’allais pas demander à Kenny d’achever lui même son gosse… mais j’avoue que c’est le moment où j’ai le plus détesté appuyer sur un bouton de tout le jeu…
*Je n’ai pas aidé Omid, mais Christia car, les femmes et les enfants d’abord, et surtout, dans la panique, j’ai complètement zappé que Omid venait de se péter la jambe… dans quoi, j’avoue, que c’est peut être bien lui qui aurait bénéficié de mon coup de main!

Vous aussi partagez vos choix dans les commentaires, mais précisez bien avant, que votre message contient des spoils!

Suite de mes choix, le mois prochains lors de la sortie de l’épisode 4!

Publicités

6 réflexions sur “Quand même la Mort ne veut plus des morts…

  1. picounie dit :

    Hey ! Je suis loin d’avoir 30 piges et je sais ce que sont les « Histoires dont vous êtes le héros » !
    C’est le genre de jeu qui me plairait bien vu que j’avais apprécié Heavy rain bien qu’il tienne plus du film que du bon gros jeu à choix multiples (certains choix n’ont au final aucune influence et d’autres tiennent du simulacre de choix).

  2. filthinblack dit :

    Après je ne sais pas dans quelle mesure le scénario change exactement puisque je n’ai pas refait les épisode avec d’autre choix (je tiens à garder ma 1ère histoire jusqu’à la fin de la 1ere saison.

    Attention Gros Spoil
    Mais par exemple dans l’ep.1, on a le choix entre sauver un gosse ou un jeune homme! J’ai choisi le gosse, et finalement dans l’épisode 3, il se fait bouffer et devient zombie… ce qui donne lieu à l’une des séquence les plus émouvante (et glauque) du jeu). Après est-ce que si j’avais sauvé le jeune homme, c’est lui qui se serai fait bouffer ou aurait-il connu une autre histoire, j’en sais rien… mais de toute façon, t’es quand même obligé de passer par certains « points » scénaristiques pour faire avancer l’histoire aussi, comme l’on prévu les développeurs…

  3. Jerriel dit :

    Les choix que j’ai faits. Donc ya du spoil !!

    Episode 1

    * J’ai dit à Herschell la vérité sur moi. C’est pas un mauvais gars, Herschell.
    * J’ai sauvé Duck aussi. C’est juste un gamin et de toute façon l’autre buse avait la jambe coincée sous le tracteur, ça allait être chaud pour le sauver je crois.
    * J’ai dit à Kenny que la suspicion de Larry était recevable, dans le doute, même si je savais que Duck avait pas été mordu. D’ailleurs Kenny a pas arrêté de me le reprocher par la suite.
    * J’ai pas donné le flingue à Irene. Sur le coup, je m’étais juste dit que ça faisait chier de perdre une cartouche. De toute façon elle s’en est emparé quand même.
    * J’ai aidé Carley. Parce que pareil. Et parce que Doug portait des chaussettes sous ses sandales, et que ça allait pas le faire pour la suite.

    Episode 2

    * J’ai pas coupé la jambe de David. J’ai essayé un peu toutes les possibilités autour, fracasser la chaîne, les mâchoires du piège, rien n’y faisait, et puis d’un coup les zombies étaient sur nous alors on a déguerpi et le gars est resté là, le pauvre.
    * Je n’ai pas tué Jolène non plus. J’attendais d’en savoir plus sur ce qu’elle avait à dire.
    * Je n’ai pas aidé à tuer Larry non plus, pour les mêmes raisons que les tiennes. Et le buter devant sa fille, c’était pas top. Alors que Kenny lui s’en est foutu apparemment.
    * J’ai épargné les deux frères à la ferme. Parce que j’ai un bon fond. Et pour le premier, quand j’ai vu que Clémentine arrivait dès que j’ai reposé la fourche, je me suis dit ouf.
    * J’ai volé la bouffe dans la bagnole aussi. Parce que même si Clémentine était contre, faut pas déconner non plus.

    Episode 3

    * J’ai tué la nana dans la rue. Surtout pour tenir tête à Kenny et lui montrer que c’était pas lui qui décidait tout non plus.
    * J’ai laissé Lily sur le chemin. Elle était partie sérieusement en vrille. Tuer quelqu’un sur de simples soupçons ça n’inaugurait rien de bon pour la suite. Mais ça m’a été le choix le plus difficile du jeu je pense.
    * J’ai parlementé longtemps avec Kenny dans la loco avant qu’il arrête le train (et j’ai cru que j’allais d’ailleurs devoir lui taper dessus en dernier ressort, tellement il était bouché).
    * J’ai tué Duck aussi. Kenny avait déjà assez morflé.
    * J’ai aidé Omid à grimper dans le train. Il était blessé contrairement à Christia, et je me suis même pas dit une seconde « c’est lui ou elle ». De toute façon elle a réussi à grimper sans moi après.

    Globalement on a fait les mêmes choix quand il s’agissait des plus importants. Mais je me demande ce qui arrive à Lily dans ta partie, vu que tu l’as laissée monter. Elle est toujours avec vous ?

  4. filthinblack dit :

    SPOIL INSIDE
    Lily est puni sur le divan du camping car, lorsque tout le monde est dehors pour relancer la loco et/ou attendre que Duke y passe! Puis lorsque je refait un saut dans le camping car pour chopper un stylo, elle me demande de voler le camping car et de partir avec elle, chose que j’ai refuser, au final elle a voler le véhicule toute seule, la salope!

    Lorsque Carley est morte, c’est là que j’ai tiré une tête pas possible et que j’ai dü mettre le jeu en pause, tellement, je n’ai pas vu le truc venir! M’apprendra à me la jouer neutre! >.<

    Sinon Omid a réussi à regrimper dans le train aussi, mais Christia me l'a sévèrement reprocher de ne pas l'avoir sauver lui!

  5. Jerriel dit :

    Le scénar finit donc toujours à un moment ou un autre de retomber sur ses pieds. N’empêche que ça reste extrêmement bien fait cette impression qui nous est donnée que tout dépend de nous.

  6. filthinblack dit :

    SPOIL INSIDE
    Mais moi je serai curieux de voir ce qui se passe si on ne sauve pas Duck, par exemple! Car du coup tout le passage où il meurent lentement, doit bien être remplacé par autre chose…
    Et si le scénar retombe toujours sur ces patte, les relations entre les persos, sont toujours là, par contre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :