Il était une fois…

C’est assez récemment que je me suis mis aux comics, faute à un marché du manga qui patauge pas mal depuis quelques années, et dans lequel j’ai de plus en plus de mal à me retrouver. J’ai débuté avec Ultimate Spiderman avant de me prendre une giga claque, au ciné avec The Dark Knight de C.Nolan, tandis qu’un peu avant, je m’étais pris une grosse douche froide avec Spiderman 3 de S.Raimi, du coup au chiotte Marvel et vive DC Comics! Oui,encore à mon âge, je raisonne comme un gamin qui compare  celui qui à la plus grosse entre Naruto et Sasuke (on est en 2012, comparer Son Goku avec Végéta, c’est has been… même si c’était beaucoup mieux!), et de fil en aiguille j’ai fini par me pencher sur un des labels de DC, Vertigo, auquel on doit entre autre des séries comme 100 Bullets, DMZ (je pense en parler un de ces quatres), ainsi que la série qui m’intéresse aujourd’hui:

Synopsis: Blanche-Neige, le Grand Méchant Loup, le Prince charmant, Barbe bleue, les Trois petits cochons, Pinocchio, etc. Ils sont parmi nous. Ils, ce sont les personnages des histoires de notre enfance, les Fables. Chassés de leurs royaumes par un mystérieux et puissant Adversaire, ils se sont réfugiés dans le seul monde qui ne semble pas intéresser leur ennemi, le monde des Communs, le nôtre. Depuis des siècles maintenant ils vivent discrètement parmi les humains. Et leur vie n’est plus vraiment un conte de fées ! À Fableville, New York, se regroupent ceux qui peuvent s’intégrer, tandis que les autres (cochons qui parlent, singes volants, géants…) vivent à l’écart de l’humanité à La Ferme. Blanche-Neige est une des responsables de cette communauté dont les ennemis d’autrefois ont été amnistiés et où le moindre problème conjugal entre la Belle et la Bête peut menacer l’anonymat des Fables. (Source: Wikipédia, parce que ça va plus vite de faire un copier coller).

Attention, gros coup de cœur! Fables, c’est un peu comme Shrek, mais en BD,  c’est un  conte de fée qui fout un énorme coup de pied au cul des contes et légendes qui ont bercés notre enfance! B.Willingham, l’auteur, s’est amusé à recenser tout les clichés, les points communs entre les différents univers et personnages imaginés par les frères Grimm, C.Perrault et consort pour créer une palette de personnages et moult situations irrésistible!
Par exemple, qu’ont en commun, Blanche-Neige, La Belle au Bois Dormant et  Cendrillon? Elles se tapent toute le Prince Charmant à la fin de leur histoire. Mais pour Willingham, il y a une petite subtilité, elles se paient LE Prince Charmant, le seul et unique! En découle donc un personnage qui use et abuse de ses charme pour se faire entretenir par ses demoiselles trop heureuses de se taper le beau gosse de service! On est loin de l’image idéale et idéalisée du Prince Charmant! Et je ne parlerais pas de Pinocchio, dont le vœu a été exaucé au pied de la lettre et qui, à plus de 300 ans, est toujours un gosse pubère frustré de ne pas pouvoir tirer son coup! Les exemples sont encore nombreux, et je n’en suis encore qu’au volume 5!

Mais l’intrigue ne se résume pas qu’à une succession de gags, et je dirai même que l’ensemble est plutôt sérieux. Ainsi, le 1er tome relate l’enquête de Bigby, alias le Grand Méchant Loup, concernant le meurtre de Rose Rouge, la sœur de Blanche Neige, et quoi de mieux qu’une brochette de suspects pour mettre en avant le caractère de quelques personnages récurrents du monde de Fables? Ou encore le second volume met en scène les Trois Petits Cochons, qui ne peuvent prendre forme humaine, fomentent un coup d’Etat , suite à leur ras-le-bol de se voir cloîtrer à la Ferme comme des paria.
Quelques chapitres, via des flash-back, mettent en scène la vie au sein des Royaumes avant l’arrivée de l’Adversaire, et installent progressivement la trame principale du comics, la reconquête de leur Terre.

Les dessins sont principalement assurés par Mark Bukingham, dont le trait souple est agréable à l’œil, sans être non plus extraordinaire, ce qui ne l’empêche pas de livrer quelques doubles pages de toute beauté. Certains chapitres sont, cependant, dessinés par des guests, comme L.Medina ou P.Craig Russel. Si les changements graphique peuvent perturbés, surtout pour identifier certains protagonistes, chacun des dessinateurs ont quand même un style assez similaire (du moins jusqu’au tome 5, je ne suis pas allé plus loin pour l’instant) , pour conférer à l’ensemble un rendu relativement homogène.

Fables fait parties de ces œuvres trop méconnue du public, qui pourtant sait être aussi intelligente que divertissante. Le travail d’écriture de B.Willingham est impressionnant, tant tout semble si logique (alors que ça à du lui demander des recherche colossale. Pour tout ceux qui pensent que la BD américaine se résume qu’à des Super Héros qui se foutent sur la gueule à longueur de temps (comme les manga, quoi…), et aussi aux amoureux de BD en général, je ne saurais trop que vous conseiller de plonger dans ce grand bol d’air frais jouissif qu’est Fables.

Publicités

3 réflexions sur “Il était une fois…

  1. Igor dit :

    C’est Naruto qui a la plus grosse, pourquoi crois tu qu’Hinata aie envie de se le faire ?

  2. picounie dit :

    Fables donne bien envie surtout qu’en ce moment c’est le grand retour des contes de fée de grand mamie. Par contre ça pullule tellement sur les étales de ma fnac/virgin que je ne sais pas où donner de la tête, en plus les changements graphiques donnaient à penser plusieurs histoires dans un même univers ce qui rajoute à la confusion….en plus ya Jack of fables en prime…

  3. filthinblack dit :

    Penpen=> t’es grillé! Et Sakura veut se taper Sasuké! 1Point partout, balle au centre!
    Pichoune=> Les changement graphique ne gène pas plus que ça. Et Jack of Fable est un Spin Off que je compte lire quand je serai à jour avec Fables! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :